Ce que les parents doivent savoir à propos de WhatsApp

Qu’est-ce que c’est ?

WhatsApp est un service de messagerie instantanée gratuit qui permet aux gens d’envoyer des messages texte, des vidéos, des photos et des messages audio, et de démarrer des appels vidéo. Les utilisateurs de WhatsApp ne peuvent contacter que d’autres utilisateurs  – l’application vérifie la liste des contacts du téléphone et affiche ceux qui utilisent l’application.

Les utilisateurs peuvent créer des groupes de 256 personnes maximum et s’envoyer un nombre illimité d’images, de messages vidéo et audio. Tout le monde peut créer un groupe et devenir son administrateur, ajouter ou supprimer des participants et modifier ou ajouter de nouveaux administrateurs de groupe.

En février 2020, WhatsApp comptait 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, ce qui en fait l’application de messagerie la plus utilisée, suivie de Facebook Messenger (1,3 milliard) et WeChat (1 milliard).

WhatsApp prend la sécurité au sérieux : les messages ne sont stockés nulle part après leur envoi et les appels sont chiffrés de bout en bout.

Et même WhatsApp ne peut pas lire les messages envoyés à leurs utilisateurs.

 

Convient-il aux enfants ?

L’âge minimum requis pour utiliser WhatsApp est de 16 ans, mais les enfants l’utilisent malgré tout. Voici quelques risques :

Groupes de discussion. Parfois, des utilisateurs peuvent être ajoutés à un groupe de discussion où ils ne connaissent pas tous les autres membres. Même si les autres membres ne sont pas des contacts, ils pourront toujours voir les messages qu’un enfant publie dans le groupe, et l’enfant peut voir les leurs.

La messagerie de groupe facilite le harcèlement ciblé et l’intimidation d’un membre du groupe ou la propagation d’images dégradantes ou de rumeurs déplacées. Lorsque les groupes deviennent trop grands et que des étrangers y entrent, le sexto, le partage de contenu inapproprié et la prédation sexuelle peuvent se produire.

Des photos et des conversations privées peuvent être téléchargées et des captures d’écran peuvent être prises et partagées instantanément.

Les parents doivent également tenir compte du fait que discuter et envoyer des emojis et des gifs peut créer une dépendance, et leurs enfants peuvent finir par passer trop de temps sur leur téléphone.

Le partage de géolocalisation est également risqué s’il est effectué en dehors de la famille ou d’un groupe de personnes de confiance.

 

Comment protéger les enfants sur WhatsApp ?

Tant que les enfants ne gardent que des personnes de confiance comme contacts sur leur téléphone, l’application est relativement sûre à utiliser. Voici quelques conseils sur la protection des enfants :

1. Dites-leur de donner leur numéro WhatsApp / téléphonique à des gens qu’ils connaissent vraiment.

2. Passez en revue les paramètres de compte et de confidentialité et définissez leurs paramètres de confidentialité sur «Mes contacts» pour contrôler qui voit leur activité et leur statut dans l’application.

3. Avertissez les enfants de ne jamais envoyer de photos d’eux-mêmes à des groupes et de quitter les groupes si quelque chose les met mal à l’aise.

4. Conseillez-leur de signaler le spam et de bloquer les étrangers s’ils reçoivent des messages de contacts inconnus.

5. Désactivez leur localisation. Sinon, les images et vidéos partagées montreront également l’endroit où elles ont été prises.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis disposent d'un *