Votre appareil électroménager connecté peut avoir une durée de vie courte

Vous avez envie d’un réfrigérateur connecté à Internet ? D’une machine à laver intelligente ? D’un thermostat compatible IoT ?

Eh bien, réfléchissez un peu avant de faire une erreur potentiellement coûteuse lorsque vous décidez quel appareil acheter pour votre foyer.

Un nouveau rapport de l’agence de consommation Which? avertit que les appareils dits «intelligents», comme les réfrigérateurs connectés, peuvent rester de glace lorsqu’il s’agit de mises à jour de sécurité.

Selon une enquête menée par Which?, 69% des personnes interrogées s’attendent à ce qu’un appareil connecté dure aussi longtemps, sinon plus, que son équivalent dénué de connectivité.

Cependant, les mises à jour essentielles de sécurité peuvent s’arrêter plusieurs années avant la fin de vie d’un produit.

Selon Which?, les lave-vaisselle et lave-linge ménagers durent généralement 10 ans. Les réfrigérateurs-congélateurs et sèche-linge fonctionnent généralement 11 ans avant de devoir être remplacés.

Cependant, les appareils connectés, dits «intelligents», ne sont pas uniquement du matériel. La partie clé est le logiciel qui ajoute la fonctionnalité pour se connecter à distance ou envoyer des commandes via une application mobile pour smartphone.

Comme l’agence le prédit, “les produits non pris en charge peuvent permettre aux cybercriminels de voler vos données, il est donc important que votre protection ne s’arrête pas avant que votre électroménager ne soit définitivement mis au placard.”

Which? a approché les fabricants d’appareils électroménagers Beko, BSH (Bosch, Neff et Siemens), HooverCandy, LG, Miele, Samsung et Whirlpool Group (Hotpoint, Indesit et Whirlpool), notant qu’aucun d’eux n’avait publié la durée pendant laquelle les consommateurs pouvaient s’attendre à recevoir des mises à jour pour leurs produits.

Lorsqu’on leur a demandé, Samsung a affirmé qu’il fournirait au moins deux ans de mises à jour, tandis que Beko a déclaré que la durée maximale de diffusion des mises à jour serait de 10 ans.

La plupart, cependant, ont vaguement répondu que des mises à jour seraient fournies pendant «la durée de vie du produit», sans plus de précisions.

La seule exception ? Miele, qui a promis 10 ans de mises à jour de sécurité pour ses produits connectés à Internet.

Le problème est évident. Les fabricants d’appareils électroménagers ne s’engagent pas à fournir des mises à jour de sécurité de leurs produits pendant la durée de fonctionnement attendue par l’utilisateur moyen – malgré les dépenses supplémentaires liées à l’achat d’un appareil intelligent.

Une plus grande clarté de la part des fabricants est définitivement requise.

Avant même de considérer le large éventail des fabricants retirant le support logiciel en ligne ou coupant leurs serveurs et désactivant les fonctionnalités des appareils connectés, les mises à jour de sécurité sont un élément essentiel de la lutte contre la cybercriminalité.

Avec des attaques comme le tristement célèbre botnet Mirai, exploitant les appareils connectés non sécurisés, les pirates ont démontré à quel point une attaque propulsée par l’Internet des Objets  peut être puissante.

Tant que des appareils mal sécurisés resteront connectés dans un coin de la cuisine, les hackers malveillants poursuivront leur piratage à coups d’attaques toujours plus dévastatrices.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis disposent d'un *