À quoi l’IoT peut-il bien servir ?

À quoi l'IoT peut-il bien servir ?

L’idée principale derrière l’Internet des Objets est de permettre aux objets d’observer le monde physique et d’échanger les informations collectées pour soutenir une action. À mesure que la technologie évoluait, la réaction à des schémas spécifiques devenait automatisée, les humains établissant les règles pour déclencher une action.

Une réponse simple et succincte serait donc : “à rassembler des données et à les utiliser pour provoquer une réaction appropriée”. Certains prédisent que, mondialement, on trouvera en moyenne 6,5 systèmes IoT par personne. Il est clair que beaucoup de données nous entourent et qu’en tirer le meilleur parti est par excellence le travail des systèmes connectés.

Dans tous les segments du marché, la technologie des objets connectés vise à accroître l’efficacité et le confort, à réduire les coûts et les efforts grâce à l’automatisation, à identifier les goulots d’étranglement, ou à surveiller une situation et à identifier des résultats.

Pour les consommateurs, cela signifie toute une série d’opérations qu’ils considéreront bientôt comme allant de soi, tel qu’avoir son café du matin au réveil, une maison chauffée au retour du travail ou un réfrigérateur listant les recettes en fonction des ingrédients à disposition.

La sûreté de votre quartier, la surveillance de votre santé et la sécurité de vos enfants sont également couvertes par l’IoT, en vérifiant votre fréquence cardiaque et votre pression artérielle, en vous indiquant l’emplacement de votre enfant, ou en envoyant une alerte d’entrée par effraction sur votre téléphone.

Les environnements de production peuvent utiliser l’IoT pour automatiser des tâches et des processus, surveiller des équipements ou gérer des stocks. L’infrastructure municipale s’appuie sur cette technologie pour rendre les opérations plus efficaces, contrôler les flux de circulation ou vérifier le niveau de pollution de l’air. Toutes ces applications réduisent les interventions humaines et permettent une plus grande fluidité opérationnelle.

Le mécanisme permettant de tirer parti de la collecte de données est cependant plus complexe. L’IoT est en première ligne, observant l’environnement via des capteurs dédiés, générant une réaction basée sur les données affichées, ou fournissant les détails à d’autres systèmes qui calculent les chiffres et comparent les informations pour aider à prendre une décision plus complexe.

Les objets connectés sont là pour durer et améliorer notre vie quotidienne. Il est judicieux d’utiliser également une technologie intelligente pour se protéger des pirates de manière simple et discrète.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis disposent d'un *