À l’approche de Noël, apprenez à distinguer les produits connectés sûrs de ceux qui sont dangereux

safe products

Nous sommes entrés dans l’ère des cadeaux intelligents, et nous sommes sur le point de succomber à la folie des achats qui précède les fêtes de fin d’année. Chaque année, de plus en plus de gadgets s’arrachent dans les rayons. Mais bon nombre de ces appareils connectés à Internet sont notoirement dangereux, exposant les consommateurs à des risques qu’ils ne soupçonnent pas.

En voyant comment les fournisseurs de l’IdO continuent à bombarder le marché de ces produits dangereux, le géant du web Mozilla s’est penché de manière approfondie sur leur fonctionnement et sur les politiques de confidentialité et les applications qui les accompagnent. Le guide de l’acheteur préparé par Mozilla et intitulé « Privacy Not Included », le deuxième du genre en deux ans, a pour objectif de « vous aider à acheter de manière intelligente – et sûre – les produits qui se connectent à Internet ».

Enrichie, la version de cette année présente 70 produits connectés répartis en six catégories : Jeux & Jouets, Maison intelligente, Loisirs, Appareils portatifs, Sport & Santé et Animaux domestiques. Il répond à des questions telles que « Cet objet peut-il m’espionner ? », « Que sait-il à mon sujet ? », « Puis-je le contrôler ? » et « L’entreprise montre-t-elle qu’elle se soucie des consommateurs ? ».

Les lecteurs peuvent utiliser une jauge pour exprimer le niveau de confiance qu’ils accordent au produit et partager leur expérience, et les critères établis par le guide en termes de « normes de sécurité minimales » devraient aider les utilisateurs à prendre des décisions éclairées concernant les produits intelligents qu’ils prévoient de mettre sous le sapin cette année. Le guide évalue également le niveau de lecture nécessaire à la compréhension des documents relatifs aux politiques de confidentialité, tel que « niveau de lecture : collège » ou « niveau de lecture : université ».

« Devoir être titulaire d’un diplôme universitaire pour comprendre comment une entreprise prévoit d’utiliser vos données personnelles n’a rien d’idéal », estiment les chercheurs de Mozilla.

Si vous prévoyez d’acheter une Nintendo Switch, une PlayStation 4, une Kindle d’Amazon ou un kit de codage Harry Potter développé par Kano, vous serez ravi(e) de savoir que Mozilla les classe parmi les moins inquiétants. Mais, à mesure que nous parcourons la liste, l’émoticône heureuse de la jauge adopte petit à petit une expression incertaine, puis inquiète et enfin complètement effrayée. Parmi les exemples figurant en bas de la liste se trouvent l’Homepod d’Apple, avec ses fonctionnalités d’écoute toujours actives, la caméra de surveillance extérieure de Nest Cam qui enregistre tout pour le meilleur et pour le pire et le Dino de CogniToys, un dinosaure connecté au Wi-Fi conçu pour écouter les questions de vos enfants, adapter ses réponses en fonction de leur âge et évoluer en même temps qu’eux dans le temps.

Chaque produit de la liste s’accompagne de sa propre page d’évaluation. L’interphone bébé de FREDI, l’un des plus inquiétants, « est connu pour être facilement piraté, utiliser « 123 » comme mot de passe par défaut et ne pas s’accompagner d’une politique de confidentialité fournie par le fabricant », déclare Mozilla.

Pour les personnes qui se demanderaient ce qui pourrait bien se passer si elles utilisaient ce produit… :

« Il existe beaucoup de preuves empiriques attestant que ces interphones bébé sont régulièrement piratés. Potentiellement, une personne pourrait accéder aux flux vidéo enregistrés pendant des moments intimes et espionner votre famille », notent les chercheurs de Mozilla.

Lors du dernier incident de piratage impliquant ce produit, un attaquant distant l’a utilisé pour espionner une maman allaitant son bébé.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis disposent d'un *