Les dangers liés aux logiciels piratés

Auteur: Ioana Bistriceanu



Avec l'augmentation du prix des logiciels, de nombreux utilisateurs optent pour l'installation de copies illicites ou pirates. Nous présentons ici les dangers auxquels vous serez confrontés si vous utilisez des copies pirates.

Le premier risque que vous prenez est celui d'infecter votre PC. Le crack peut être en fait un malware à peine déguisé. Je sais que certains d'entre vous pensent qu'il s'agit d'un faux positif de leur antivirus mais ce n'est pas vrai à 100%. Nous savons tous quels dommages peut causer un malware : ralentir votre PC, transmettre vos informations, endommager vos fichiers etc. Cela inclut des numéros de cartes et de comptes bancaires, des mots de passe et des carnets d'adresse qui peuvent être exploités immédiatement pour réaliser des usurpations d'identité.

Vous courez également un second risque : celui que le programme ne fonctionne pas. La plupart des entreprises ont mis en place un moyen de vérifier l'activation - le programme peut fonctionner pendant un certain temps puis recevoir une mise à jour à un moment donné le rendant alors inutilisable tant que vous n'avez pas effectué d'achat.

Imaginons que vous soyez parvenu à désactiver la fonctionnalité de Mise à jour automatique du logiciel concerné. Cela présente toutefois un inconvénient : vous ne bénéficiez alors d'aucun correctif des vulnérabilités puisque les développeurs les envoient généralement via une mise à jour du produit.

Si vous envisagez d'installer une copie illicite de Windows, sachez qu'après avoir effectué des tests sur 6 copies différentes, nous avons détecté les problèmes suivants : 2 de ces copies contenaient des malwares et toutes avaient désactivé Windows Update et modifié les règles du Pare-Feu Windows. Cela peut sembler peu de choses mais il faut garder à l'esprit que Microsoft corrige les vulnérabilités via Windows Update et que le Pare-feu Windows peut bloquer des malwares.

Pour conclure, voici le témoignage d'une personne ayant essayé de vendre la copie illicite d'un programme :

En août 2013, j'ai acheté d'occasion sur eBay un logiciel à $150. Je ne l'ai jamais utilisé ni installé puisque j'avais commandé entre-temps la dernière version de ce programme sur Amazon.

Il y a quelques mois, j'ai décidé de revendre sur eBay la copie que je n'avais pas utilisée. Celle-ci a été retirée du site deux jours plus tard car il s'agissait d'une contrefaçon et un avocat de l'éditeur logiciels m'a demandé de retourner le logiciel et de verser $800 à titre de dommages-intérêts punitifs.

J'ai expliqué que j'ignorais que ce logiciel était une contrefaçon. Il m'a répondu que cela n'avait pas d'importance car vendre des logiciels de contrefaçon, même à son insu, est illégal.

Je comprends le raisonnement mais il me semble injuste de punir de la sorte une première infraction réalisée sans intention de nuire. J'ai certes fait preuve de naïveté mais pas de malhonnêteté. Pourtant, les choses ne se sont pas arrêtées au stade du simple avertissement et la demande de dommages et intérêts a été maintenue.

Source