Comment protéger la vie privée de votre enfant et les données de votre famille

 

De plus en plus de familles comptent sur la technologie et les solutions numériques pour permettre aux enfants d’apprendre, de se divertir et d’être connectés au monde extérieur pendant la pandémie de COVID-19. Cela signifie également que leurs appareils, applications et sites Web préférés peuvent collecter régulièrement des informations à leur sujet. Le moment est peut-être venu de passer en revue les mesures simples qui les protégeront, car peu d’enfants ont les connaissances, les compétences et les ressources nécessaires pour se protéger en ligne.

Tout d’abord, les parents doivent savoir qu’ils peuvent demander aux entreprises de supprimer toutes les données personnelles qu’elles ont collectées sur les enfants, et à l’inverse les entreprises doivent demander la permission de vendre les informations personnelles de vos enfants de moins de 16 ans.

Comme toujours, mieux vaut prévenir que guérir, voici donc ce que vous, en tant que parent, pouvez faire pour diminuer le risque d’exposition des données personnelles de vos enfants :

Définissez des paramètres de confidentialité stricts dans les applications et sur les sites Web. Immédiatement après avoir téléchargé une application ou créé un compte sur un site Web pour que votre enfant puisse l’utiliser, accédez aux paramètres de confidentialité et modifiez-les. Sur les réseaux sociaux populaires tels que Tik Tok et Snapchat, vous pouvez contrôler qui peut voir ce que vous publiez, qui peut contacter votre enfant et les messages qu’il ou elle peut voir.

Désactivez les services de localisation pour les applications que vos enfants utilisent. Même si vous restez à la maison à ce moment-là, il est préférable de protéger leur vie privée.

Ne laissez pas les applications partager des données. Lorsque vous téléchargez une application sociale, elle vous demandera si elle peut avoir accès aux informations stockées sur le téléphone, telles que vos contacts, vos photos, votre musique et votre calendrier. Il est préférable de dire non, car vous ne savez peut-être pas quelles photos et vidéos vos enfants prendront.

Activer l’authentification à deux facteurs : pour une couche de protection supplémentaire, activez l’authentification à deux facteurs sur les applications et les sites lorsqu’elle est disponible pour protéger vos comptes contre les pirates.

Méfiez-vous des escroqueries par phishing. Dîtes à votre enfant de ne pas cliquer ou ouvrir des e-mails, des textos, des publicités ou des pièces jointes venant de sites ou de personnes inconnus, c’est peut-être une tentative de hameçonnage.

Utilisez la protection antivirus et le contrôle parental. Un logiciel antivirus pour vos appareils peut vous faire économiser beaucoup de temps, d’argent et d’énergie, en protégeant tous les membres de la famille. Le contrôle parental peut être utilisé comme un outil pour aider les enfants à apprendre ce qu’il est possible ou non de faire en ligne et à autoréguler leur comportement en ligne.

Faites vos recherches avant de laisser votre enfant utiliser une application populaire. Vous pouvez apprendre de quoi il en retourne et avoir la possibilité de parler avec vos enfants – Pourquoi cette appli ? Comment l’utiliseront-ils ? – et ainsi fixer des limites ensemble. Pour vous faciliter la tâche, nous avons dressé une liste décrivant les applications les plus populaires auprès des enfants et des adolescents, en mettant l’accent sur les risques.

Comme toujours, il est important d’avoir des conversations ouvertes et honnêtes avec les enfants sur ce qu’ils font en ligne, et surtout en cette période de crise propice aux menaces. Prenez le temps de découvrir avec eux ce qu’ils font, à qui ils parlent, comment se déroule leur apprentissage en ligne et quelles nouvelles applications ils utilisent ou souhaitent télécharger. Le dialogue est la clé, restez à l’abri ensemble !

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis disposent d'un *