3 min de lecture

Applications de messagerie chez les ados : les dangers à éviter

Rémi VIRLOUVET

Août 22, 2022

Ad Un seul produit pour protéger tous vos appareils, sans les ralentir.
Essai gratuit de 90 jours
Applications de messagerie chez les ados : les dangers à éviter

Les applications de messagerie sont un outil indispensable pour que les enfants puissent communiquer avec leurs amis et leur famille.

Même si toutes les applications ne nuisent pas nécessairement à vos enfants ou ne les mettent pas en contact avec des personnes malveillantes, les parents doivent se familiariser avec les menaces auxquelles les enfants peuvent être confrontés lorsqu'ils utilisent les applications populaires.

Les risques les plus courants incluent :

  • Participer à une conversation avec des inconnus qui pourraient vouloir leur faire du mal
  • Être harcelé ou victime de cyberintimidation
  • Envoyer ou recevoir du contenu inapproprié (sexto, texto à caractère sexuel)
  • Être victime d'un prédateur en ligne qui peut manipuler et exploiter l'enfant
  • Être victime d'un vol d'identité - en savoir plus sur la protection des données des enfants en ligne ici
  • Être exposé à des images et des messages offensants pouvant avoir des effets négatifs à long terme sur leur santé mentale

Les enfants sont naturellement curieux et deviennent très jeunes des utilisateurs avertis des services connectés. Bien que vos enfants puissent envoyer des SMS à l'âge de 10 ans, cela ne signifie pas qu'ils sont mentalement prêts à repousser les prédateurs ou à faire face aux cyberharcèleurs qui peuvent entrer dans leur vie via les applications de leur téléphone ou tablette.

Comme mentionné précédemment, toutes les applications ne sont pas aussi mauvaises en termes de confidentialité et de sécurité pour les enfants. Nous voudrions cependant souligner certaines des applications de messagerie instantanée les plus dangereuses que vos enfants pourraient utiliser, pour vous permettre d'intervenir avant qu'ils ne subissent un quelconque préjudice, notamment :

  • Kik- L'application, populaire parmi les enfants de moins de 18 ans, est connue pour ses prédateurs sexuels. L'application ne nécessite pas de vérification de profil et s'appuie fortement sur l'anonymat pour les interactions entre les utilisateurs. Il existe des milliers de salons de discussion publics où les enfants ont été exposés à la pornographie et à d'autres contenus obscènes.
  • Snapchat - L'application de messages éphémères est un paradis pour les prédateurs en ligne. Les adolescents et les adultes l'utilisent pour envoyer des photos, des vidéos et des messages qui ont un temps de visionnage défini. Bien que les messages disparaissent, cela n'empêche pas le destinataire de prendre une capture d'écran des fichiers multimédias. Cela peut alimenter les tentatives d'extorsion et d'autres interactions nuisibles pour les enfants, ce qui pourrait avoir un impact émotionnel sérieux.
  • Whisper - L'application anonyme de partage de secrets permet aux utilisateurs de se connecter à des groupes en fonction de leur emplacement et de leurs intérêts. L'application a fait la une des journaux pour des problèmes de confidentialité dans le passé et bien qu'elle soit recommandée pour les ados de 17 ans et plus, de nombreux jeunes enfants l'utilisent pour se livrer à des confessions et partager des informations intimes. Compte tenu du regroupement de l'application basé sur la localisation et de la possibilité d'envoyer des messages privés, Whisper est très dangereux car il pourrait permettre à un prédateur en ligne de contacter des enfants dans le monde réel.

Pour vous assurer que vos enfants utilisent les applications de messagerie en toute sécurité, nous vous recommandons d'avoir une conversation ouverte avec eux et de vous assurer qu'ils :

  • Ne partagent jamais leurs vrais noms ou d'autres informations personnellement identifiables
  • Configurent les paramètres de confidentialité au maximum, y compris la fonction de localisation
  • Demandent toujours la permission avant d'installer une application inconnue
  • N'utilisent jamais leurs appareils connectés sans surveillance, surtout tard le soir (en particulier les jeunes enfants)
  • Font toujours attention aux images et aux messages qu'ils partagent, même avec des amis
  • Ne donnent jamais leur numéro de téléphone ou leur adresse e-mail à des inconnus
  • Signalent les messages suspects
  • Ne cliquent jamais sur les liens d'inconnus

Garder une trace de ce que les enfants font sur leurs téléphones et autres appareils est une entreprise énorme pour les parents et les éducateurs du monde entier. Les solutions Bitdefender fournissent des outils de contrôle parental qui vous procurent une tranquillité d'esprit et vous aident à gérer le temps d'écran de vos enfants. Vous pouvez facilement bloquer entièrement les sites Web ou les applications pour assurer la sécurité de votre bambin.

En fonction de l'âge de votre enfant, Parental Advisor choisit automatiquement les meilleures fonctionnalités de confidentialité qui peuvent être adaptées aux besoins des parents et de l'enfant en gérant le temps d'écran et en bloquant les appels entrants sans identification de l'appelant, entre autres.

La fonction de contrôle parental se trouve dans la plupart de nos solutions de sécurité autonomes ou produits de sécurité tout-en-un.

tags


Auteur



Actualités

Les + populaires

Parentalité: la sécurité améliore le temps passé en ligne avec votre enfant

Parentalité: la sécurité améliore le temps passé en ligne avec votre enfant

Août 11, 2021

4 min de lecture
Cinq conseils pour renforcer la sécurité de votre compte Apple

Cinq conseils pour renforcer la sécurité de votre compte Apple

Juillet 16, 2021

6 min de lecture
Journée mondiale des Réseaux Sociaux : maîtriser votre vie numérique

Journée mondiale des Réseaux Sociaux : maîtriser votre vie numérique

Juin 30, 2021

3 min de lecture
7 conseils de sécurité pour protéger votre mobile et vos données personnelles

7 conseils de sécurité pour protéger votre mobile et vos données personnelles

Juin 23, 2021

4 min de lecture
Journée Mondiale du Mot de Passe, pour se rappeler qu'il faudrait vraiment changer «ce» mot de passe

Journée Mondiale du Mot de Passe, pour se rappeler qu'il faudrait vraiment changer «ce» mot de passe

Mai 06, 2021

3 min de lecture
La serrure connectée August Smart Lock protège votre maison mais pas votre mot de passe Wi-Fi

La serrure connectée August Smart Lock protège votre maison mais pas votre mot de passe Wi-Fi

Août 17, 2020

2 min de lecture

FOLLOW US ON

SOCIAL MEDIA


Vous pourriez également aimer

Victime d'une usurpation d'identité, un usager SNCF doit payer 3000€ Victime d'une usurpation d'identité, un usager SNCF doit payer 3000€
Rémi VIRLOUVET

Décembre 05, 2022

1 min de lecture
Des cybercriminels exploitent le "défi invisible" de TikTok Des cybercriminels exploitent le "défi invisible" de TikTok
Rémi VIRLOUVET

Décembre 05, 2022

2 min de lecture
500 millions de numéros de téléphone WhatsApp sur le Dark Web 500 millions de numéros de téléphone WhatsApp sur le Dark Web
Rémi VIRLOUVET

Novembre 29, 2022

2 min de lecture