Les prévisions des experts de la sécurité pour 2018 : de nouveaux ransomwares sophistiqués et encore plus de menaces liées à l'IoT

  Posted On   By Liviu ARSENE  

 

Alors que 2018 approche, on peut dire que les experts de la sécurité informatiques ne se sont pas ennuyés en 2017. Les incidents n’ont pas manqué. Certaines attaques par malware ont même été assez graves pour que presque aucun pays ne soit épargné ; et des fuites de données ont exposé les informations personnelles de centaines de millions d’utilisateurs dans le monde.

 

En 2018 on peut clairement s’attendre à une augmentation du nombre d’exploits, car on sait les dégâts qu’ils peuvent faire lorsqu’ils sont transformés en armes se comportant comme des vers. C’est par exemple le cas de WannaCry et d’autres attaques du même genre qui ont visé sans distinction de nombreux ordinateurs à travers le monde.

 

Les spams n’ont rien de nouveau et représentent déjà 60 % du volume total des e-mails envoyés. Mais ils vont rester l’un des moyens les plus efficaces d’infecter un ordinateur avec des ransomwares, des chevaux de Troie ciblant les données bancaires et d’autres menaces. Qu’ils agissent via des pièces jointes malveillantes ou des URL douteuses, les spams ne sont pas près de disparaître en 2018.

 

 

Le nombre d’objets connectées à Internet (Internet des objets) explose, et les cybercriminels tentent aussi d’exploiter leur potentiel. Le botnet Mirai , qui a pris le contrôle d’environ 100 000 objets connectés pour s’en prendre à l’un des plus importants fournisseurs de services DNS, est une preuve que la sécurité de ces appareils laisse encore à désirer et que les hackers peuvent facilement les compromettre. Certains dérivés de Mirai ont déjà vu le jour, et il est évident que les criminels vont continuer à cibler les objets connectés, avec des attaques encore plus fréquentes et plus sophistiquées qu’auparavant.

 

On entend parfois que macOS serait immunisé contre les malwares, mais des événements récents ont montré que les ransomwares, les chevaux de Troie et toutes les autres formes de chevaux de Troie à distance pénètrent facilement les systèmes d’exploitation Mac OS d’Apple. Des applications populaires modifiées pour transmettre des malwares aux scarewares qui promettent de réparer les ordinateurs, en 2018 il y a fort à parier que de nouvelles menaces viseront en particulier les Mac OS.

 

 

Malheureusement, il est probable que les ransomwares progressent encore et soient même capables d’utiliser la puissance de traitement du processeur graphique pour accélérer le chiffrement des fichiers de leurs victimes. Sources déjà importantes de revenus pour les cybercriminels en 2017, les plateformes vendant des kits de ransomwares vont rendre cette menace encore plus accessible aux hackers, ce qui risque d’augmenter considérablement le nombre et la complexité de ce type d’attaque en 2018.

 

Ce ne sont là que quelques-unes des menaces qu’il faudra particulièrement surveiller en 2018, mais tous les malwares gagneront en sophistication car leurs développeurs emploient des techniques d’obfuscation de plus en plus performantes.

 

Plus que jamais, tous les utilisateurs sont incités à protéger leurs logiciels et leurs systèmes d’exploitation en appliquant les derniers correctifs ; et à installer une solution de sécurité  capable de les mettre à l’abri des menaces en ligne et des malwares les plus sophistiqués. Il est fortement recommandé aux utilisateurs d’objets connectés de maintenir leurs appareils à jour en permanence et de se doter d’une solution intégrée de protection du réseau domestique ; qui peut non seulement sécuriser tous les objets connectés (réfrigérateur, téléviseur, etc.) mais aussi faciliter la prise de bonnes décisions pour la sécurité du réseau domestique.