Les pertes liées à la fraude par usurpation d'identité ont atteint 56 milliards de dollars en 2020

  Posted On   By Bitdefender Team   Actualités de la cybersécurité

 

Les pertes dues à la fraude ont grimpé à 56 milliards de dollars en 2020 et les escroqueries pour fraude d’identité ont représenté 43 milliards de dollars de ce coût, selon un nouveau rapport.

 

Selon Javelin Strategy & Research, qui fournit des données aux institutions financières, gouvernements, prestataires de paiement, commerçants, et autres entreprises de fintech et de technologie, la réduction de l’activité transactionnelle en 2020, combinée aux nouvelles mesures anti-fraude des institutions financières, a rendu plus difficile pour les criminels de réussir dans leurs activités de fraude “traditionnelle”.

 

Les criminels ont plutôt choisi d’interagir directement avec leurs victimes via des arnaques d’usurpation d’identité, car l’interaction directe offre de meilleures chances de succès.

 

 

Comme de nombreux autres documents de recherche pendant la pandémie, le rapport de Javelin constate que la COVID a eu un impact important sur le comportement financier des consommateurs, les incitant à augmenter leur utilisation des services de streaming, de e-commerce et de paiements en ligne. Les gens ont également utilisé plus que jamais les e-mails et les SMS, tant pour leur travail que pour leur vie personnelle. Ce changement a élargi l’angle d’attaque pour de nouvelles fraudes.

 

Les cyber-escrocs se sont également attaqués à de nouvelles vulnérabilités présentées par l’explosion des demandes et des acceptations de prêts, selon la recherche.

 

Alors que les consommateurs s’appuyaient de plus en plus sur le paiement en ligne en 2020, les escroqueries par fraude d’identité ont suivi ce changement de comportement, révèle le rapport. Et les pertes liées aux portefeuilles numériques et aux comptes peer-to-peer (P2P) étaient particulièrement notables dans le cas de la fraude aux aides à l’activité, de la fraude aux allocations chômage et des escroqueries par usurpation d’identité.

 

«La culture de la fraude évolue clairement. La pandémie a créé tellement plus de points de vulnérabilité pour les familles et les entreprises », a déclaré Paige Schaffer, directeur de Global Identity & Cyber ​​Protection chez Generali Global Assistance. “Qu’il s’agisse de produits de paiement destinés à améliorer la commodité, des opérations à distance, de connexions supplémentaires ou même simplement du temps supplémentaire passé en ligne, il y a plus que jamais des possibilités de fraude.”

 

Il y a aussi de bonnes nouvelles. La reconnaissance digitale, voire faciale, gagne en popularité auprès des consommateurs. Javelin Strategy & Research affirme que l’acceptation croissante des moyens de paiement numériques présente une occasion de sensibiliser les consommateurs à des formes d’authentification plus fortes. Les chercheurs pensent que les transactions numériques sûres formeront la base d’un écosystème financier à distance productif et sécurisé, les consommateurs devenant de plus en plus avertis en ligne.

 

Sécurisez vos données avec les solutions primées de Bitdefender, le choix des experts en cybersécurité.