Les Américains veulent finalement une plus grande confidentialité plutôt qu'un accès facile à leurs données médicales

  Posted On   By Bitdefender Team   Actualités de la cybersécurité

 

 

Dans un changement de mentalité bienvenu, les Américains commencent à accorder la priorité à leur vie privée plutôt qu’à leur confort en ce qui concerne leurs données de santé, selon une étude réalisée par America’s Health Insurance Plans (AHIP).

 

La plupart des enquêtes interrogeant les gens sur leur expérience d’accès aux services et aux applications en ligne concluent que les gens accordent plus d’importance à la commodité qu’à la confidentialité ou à la sécurité. Mais, selon une étude récente, cela commence à changer – du moins en ce qui concerne les Américains et leurs dossiers médicaux partagés.

 

Les patients estiment qu’ils méritent un meilleur accès à des informations de santé personnalisées et exploitables pour les aider à prendre des décisions éclairées, mais cela ne devrait pas augmenter le coût des soins ou compromettre la confidentialité de leurs données personnelles de santé, selon un sondage national auprès des patients et des clients de Morning Consult, réalisé pour le compte de l’AHIP.

 

62% des répondants ont déclaré qu’ils étaient disposés à renoncer à un accès plus facile à leurs informations de santé si leurs données et leur vie privée étaient mieux protégées. Cela marque un changement de mentalité important pour les consommateurs, probablement en raison du nombre croissant d’informations sur les violations de données chez les prestataires de soins de santé.

 

Comme les fidèles lecteurs de ce blog le savent, les cybercriminels apprécient les dossiers de santé plus que tout autre type de données volées lors d’une violation. Les pirates informatiques attaquent les unités de soins de santé et leurs fournisseurs de services avec des logiciels malveillants qui volent des données – parfois en les complétant par des ransomwares destructeurs de données – car ils peuvent obtenir un joli pactole en revendant les données à des fraudeurs sur le Dark Web. Les Américains ont apparemment lu les informations sur ces incidents, car 90% des personnes interrogées ont déclaré vouloir que les sociétés de technologie aient la même rigueur et le même degré élevé d’exigence que les fournisseurs d’assurance maladie en matière de protection de leurs informations.

 

Pour finir, 82% des répondants ont déclaré vouloir que leurs informations sur les soins de santé soient fournies d’une manière plus concise et plus simple à comprendre.