La plupart des Américains ne savent pas ce qu'est l'authentification à deux facteurs

  Posted On   By Bitdefender Team   Actualités de la cybersécurité

 

La plupart des adultes américains ont une connaissance générale insuffisante de la cybersécurité, de la vie privée et de nombreux autres aspects de leur vie numérique.

Les connaissances numériques sont beaucoup plus importantes qu’on ne le pense, et la dernière étude intitulée «Americans and Digital Knowledge» du «Pew Research Center» en est la preuve. La plupart des Américains sont incapables d’identifier correctement la réponse à quelques questions essentielles concernant leur sécurité en ligne et leur droit à la vie privée.

Le Pew Research Center a posé 10 questions à 4 272 adultes vivant aux États-Unis, avec des réponses à choix multiples. Six questions avaient un impact direct sur la vie privée des utilisateurs et la sécurité en ligne, mais, à quelques exceptions près, les gens étaient dans l’ignorance.

L’enquête a révélé que 28% des personnes interrogées seulement avaient pu identifier un exemple d’authentification à deux facteurs à partir d’images. L’authentification 2FA, ou authentification à deux facteurs, est une mesure de sécurité qui sécurise les comptes en ligne avec un deuxième type d’informations d’identification de connexion, généralement sous la forme d’un SMS ou d’un email. Même si un attaquant vole le nom d’utilisateur et le mot de passe d’une victime pour un service en ligne particulier, il ne peut pas reprendre le compte car il n’a pas accès au téléphone ou au courrier électronique de l’utilisateur.

L’incapacité à identifier correctement une solution 2FA signifie probablement que les gens n’en utilisent pas. C’est crucial, car c’est le meilleur moyen de sécuriser les comptes Google ou iCloud de manière à les rendre imperméables à la plupart des attaques.

Pour ce qui est de la navigation privée, 24% ne savent pas que l’utilisation du mode navigation privée dans le navigateur Internet signifie uniquement que les utilisateurs d’un même ordinateur n’ont pas accès aux données de chacun. Les FAI et autres entités tierces continuent d’y avoir accès.

Seules 30% des personnes connaissaient la signification du protocole https et reconnaissaient que les données saisies sur un site Web à l’aide de celui-ci étaient chiffrées. Par ailleurs, 45% des répondants étaient au courant du concept de neutralité du Net.

La bonne nouvelle est que 67% des personnes interrogées ont correctement identifié les arnaques par hameçonnage (phishing) et comment elles peuvent être débusquées sur les réseaux sociaux, les sites Web, les e-mails ou les SMS. Les réponses correctes sont également corrélées au niveau d’éducation, et les adultes titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme supérieur répondent correctement à six questions en moyenne.