La moitié des Américains ont subi une usurpation d'identité, selon une nouvelle étude

  Posted On   By Bitdefender Team   Actualités de la cybersécurité

 

Un nouveau rapport révèle une omniprésence frappante du vol d’identité perpétré contre les consommateurs américains, d’après une étude où la moitié des personnes interrogées ont vécu un tel événement l’année passée.

 

Menée par l’institut Aite Group et commandée par le service de détection des fraudes GIACT, l’étude révèle que 47% des consommateurs américains ont été victime d’un vol d’identité entre 2019 et 2020. Et au cours de ces deux dernières années, 37% des Américains ont été victimes de fraude applicative (c’est-à-dire l’utilisation non autorisée de leur identité pour demander l’ouverture d’un nouveau compte en ligne) et 38% ont connu une prise de contrôle de compte (c’est-à-dire un accès non autorisé au compte existant d’un consommateur).

 

Les victimes ne sont pas satisfaites de l’assistance fournie à la suite d’une tentative de vol d’identité. 42% de ceux qui ont subi un vol d’identité lié à une demande de financement frauduleuse, et 56% de ceux qui ont subi une fraude lié à une demande de prêt à la consommation, ont déclaré qu’ils hésitaient à continuer à utiliser les services de l’institution financière responsable.

 

En moyenne, près d’un tiers des consommateurs interrogés ont détecté par eux-mêmes une fraude par chèque, crédit ou crédit à la consommation. Moins d’un quart ont été informés par leur institution financière ou par l’institution financière du compte frauduleux en instance, selon le rapport. Et près d’un quart ont été notifiés par une agence de recouvrement.

 

«Ce rapport représente l’une des études récentes les plus complètes sur le vol d’identité et la prise de contrôle de compte, et marque un point d’inflexion pour le secteur», a déclaré Shirley Inscoe, analyste senior du service Fraud & AML d’Aite Group.

 

«L’année 2020 a non seulement vu une augmentation du recours aux services bancaires en ligne, aux achats et au suivi de comptes en ligne, mais aussi une forte augmentation de la fraude. Sans mesures significatives prises par les entreprises, les banques et autres, la fraude continuera malheureusement de prospérer. L’éducation, ainsi que la mise en œuvre de protections anti-fraude améliorées, sont nécessaires. »

 

Les chercheurs mettent en corrélation les résultats avec une évolution vers de nouvelles méthodes et comptes de paiement numérique pendant la pandémie COVID-19. En 2020, plus d’un tiers de ceux qui ont utilisé un nouveau produit ou service de paiement (34%) ou un nouveau mode de paiement bancaire (37%) ont subi une fraude d’identité.

 

Vous pouvez protéger vos transactions en ligne et sécuriser vos données sensibles avec les solutions Bitdefender (3 mois d’essai gratuit).