Internet suit vos moindres faits et gestes – Réagissez !

  Posted On   By Bitdefender Team   Actualités de la cybersécurité

Internet suit vos moindres faits et gestes

 

Dans la nouvelle économie numérique, chaque entreprise veut vos données, qu’il s’agisse de votre adresse électronique, de votre numéro de carte de crédit, voire même de vos désirs les plus secrets. Et vous transmettez volontiers ces données, suite à la promesse que votre expérience sera adaptée à votre goût, que les publicités que vous verrez seront celles qui vous intéressent vraiment, que vos applications et vos services seront synchronisés de manière pratique sur tous vos appareils, que ces services seront plus rapides et plus efficaces, etc. Mais ce n’est qu’une partie de l’histoire.

 

Analyse de base vs Trackers non essentiels

 

Les propriétaires de sites web ont besoin de données d’analyse pour comprendre comment les clients interagissent avec la plate-forme, ainsi qu’à des fins techniques, telles que l’optimisation du contenu pour en améliorer la rapidité et l’ergonomie. Ceci est fait en utilisant ce qu’on appelle des «trackers essentiels», qui sont essentiels au fonctionnement d’un site web. Cependant, en raison de leur capacité à collecter de grandes quantités de données, les trackers web deviennent de plus en plus des outils d’étude de marché et de marketing, dépassant largement le simple fait de mesurer le trafic à des fins d’optimisation.

Rappelez-vous quand ces billets d’avion sont devenus plus chers après avoir changé de site web. C’était un tracker conçu pour capitaliser sur votre intention de réserver un voyage et non pour améliorer votre expérience personnelle. C’est ce que nous appelons un tracker «non essentiel».

Autre exemple. Avez-vous déjà cherché une paire de chaussures puis constaté que ces chaussures vous suivaient partout sur les sites web pendant une semaine ? Ce sont des trackers publicitaires à l’oeuvre. Les balises de suivi sont également des trackers non essentiels qui vont encore plus loin en collectant plus de données à votre sujet, notamment votre âge, leur sexe, votre emplacement, vos préférences, les appareils que vous possédez et les produits que vous achetez. Aujourd’hui, la balance penche globalement vers l’exploration de données dans le but de tout savoir sur vous.

 

Le data mining est-il légal ?

 

Le data mining (collecte massive de données) se situe au carrefour de l’apprentissage automatique et des statistiques, dans le but de découvrir des modèles au travers de grands ensembles de données. Son objectif final est d’extraire des informations d’un ensemble de données et de les transformer en analyses exploitables que les annonceurs peuvent utiliser pour mieux cibler leur public. Tous les sites le font, que ce soit en interne ou en externalisant cette tâche. Les données peuvent être dépourvues d’identité, mais même les données anonymisées peuvent contenir (et contiennent souvent) suffisamment d’informations pour permettre l’identification d’individus. Et cela soulève d’importantes questions de vie privée, de légalité et d’éthique. Par exemple, la chaîne pharmaceutique Walgreens a été poursuivie en justice en 2011 pour avoir vendu illégalement des informations issues d’ordonnances médicales à des sociétés d’exploitation de données sans le consentement des clients.

 

Internet vous connaît mieux que vous ne le pensez

 

Internet sait quelles vidéos vous regardez et vous suggère souvent la suivante, puis la suivante, et la suivante, pour vous faire naviguer jusqu’à ce que vous voyiez une publicité qui pique votre intérêt. Il sait où vous êtes allé en vacances l’année dernière, quels articles vous aimez et comment vous configurez les paramètres de votre ordinateur. Il connaît vos informations de carte de crédit, vos antécédents médicaux et vos jeux vidéo préférés, et il a vu le contenu de votre téléphone. Les entreprises stockent chacune de vos actions en ligne, et anticipent la prochaine. Puis elles vendent ces informations au plus offrant. Pire encore, vous n’avez jamais rencontré ces entreprises. En cas de fuite, vous restez sans réponse sur la manière dont vos informations personnelles ont atterri sur le dark web, à la disposition de pirates qui peuvent alors les utiliser contre vous dans le cadre de fraude ou d’extorsion. Maintenant plus que jamais, nous devons protéger notre identité en ligne.

 

Présentation de Bitdefender Anti-tracker

 

Pour lutter contre le suivi non éthique de vos déplacements numériques, la dernière version de Bitdefender inclut désormais une technologie appelée Anti-tracker. Anti-tracker vous permet de gérer et de bloquer différents types de trackers pour vous offrir une expérience de navigation privée, notamment la publicité, l’analyse de site, l’interaction client, les réseaux sociaux et même plusieurs trackers «essentiels» auxquels vous ne voudriez peut-être pas livrer vos données. Attention, Anti-tracker n’est pas un bloqueur de publicités.

 

En plus de protéger votre vie privée, cette astucieuse petite extension vous permet de réduire au minimum la collecte de données lorsque vous achetez en ligne, en protégeant votre historique de navigation, vos paramètres de navigateur, vos cookies, vos profils en ligne et vos informations de carte de crédit. En prime, cela accélère le temps de chargement de votre page.

 

Anti-tracker prend en charge Google Chrome, Internet Explorer et Mozilla Firefox et est actuellement déployé dans le monde entier pour tous les particuliers clients de Bitdefender sur Windows. L’extension sera installée mais ne sera pas activée par défaut, vous devrez donc cliquer sur le bouton d’activation. Le support pour MacOS arrive prochainement. Profitez de votre nouvel Anti-tracker et laissez-nous un commentaire ci-dessous. Restez en sécurité !