Une seule violation de données peut vous faire perdre 78% de vos clients

  Posted On   By Bitdefender   Cybersécurité pour les entreprises

 

Plus des trois quarts des clients d’une marque en ligne abandonneraient complètement cette dernière s’ils apprenaient qu’elle a été piratée par des cybercriminels. Environ la moitié d’entre eux ne s’souscrirait pas à un nouveau service en ligne dont ils ont entendu qu’il a été hacké récemment.

 

Telles sont les conclusions d’une étude réalisée par Ping Identity, qui révèle le comportement des consommateurs suite à une violation de données. Plus de 3 000 personnes ont été interrogées en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne pour savoir ce qu’elles attendent des marques en matière de protection des informations personnelles et comment les atteintes à la protection des données pouvaient modifier leur perception de ces entreprises.

 

L’enquête révèle que de nombreux consommateurs modifient radicalement leur façon d’interagir avec les entreprises et de protéger leurs données personnelles à la suite d’une violation de leurs données“, selon l’étude.

 

Plus précisément :

– 78% cesseraient de s’engager avec une marque en ligne si cette dernière avait subi une violation de données. 36% ne s’engageraient plus avec cette marque, quel que soit le média et de quelque façon que ce soit

– 49% ne s’inscriraient pas et n’utiliseraient pas un service ou une application en ligne qui aurait fait les gros titres à côté des mots “vol de données”

– 47% ont changé la façon dont ils sécurisent leurs propres informations à la suite de récentes atteintes à la sécurité des données

– 54% sont plus préoccupés par la protection de leurs informations personnelles aujourd’hui qu’il y a un an, ce qui indique à quel point les consommateurs accordent de l’importance à la sécurité et se reposent sur les marques avec lesquelles ils interagissent

 

Les consommateurs de moins de 35 ans font davantage confiance aux pratiques de protection des données et sont plus susceptibles de dépenser davantage pour assurer la protection de leurs informations personnelles. Les consommateurs âgés de plus de 55 ans ont tendance à protéger plus soigneusement leurs données sensibles et sont moins susceptibles d’avoir subi des pertes financières à la suite d’une atteinte à la protection des données.

 

Parmi les données démographiques recueillies, les consommateurs américains font moins attention à leurs informations sensibles que les français, les britanniques et les allemands.

 

Bien que les consommateurs accordent clairement une grande valeur à la sécurité, les résultats de l’étude montrent aussi qu’il y a des limites à l’effort qu’ils vont fournir ou au montant qu’ils sont prêts à payer pour cela“, a déclaré Garrett Bekker, Principal Security Analyst chez 451 Research.

 

Cela suggère qu’offrir une expérience en ligne sécurisée devrait incomber aux fournisseurs et aux prestataires de services, et ce à juste titre“, a-t-il ajouté. “Les consommateurs ne vont pas au restaurant en s’attendent à payer plus cher pour ne pas tomber malade. Et si les consommateurs ne se sentent pas en sécurité, les résultats montrent les conséquences en termes de perte de clients, et donc de coûts.