Avec la complexification du cloud et de la cybersécurité, les entreprises s'appuient de plus en plus sur l’IA

  Posted On   By Bitdefender   Cybersécurité pour les entreprises

 

Selon un rapport de P&S Market Research, le marché de l’intelligence artificielle dans la cybersécurité devrait croître de 36% par an entre 2017 et 2023, et pourrait atteindre les 18 milliards de dollars.

 

Selon ce même rapport, l’Amérique du Nord actuellement la région qui contribue le plus au marché de l’intelligence artificielle dans la cybersécurité. On ne s’attend d’ailleurs pas à ce que cette situation change au cours des prochaines années.

 

La société d’études précise que la mobilité et le cloud sont les domaines qui suscitent le plus d’intérêt pour l’IA. Le cloud est le moteur principal, car en plus d’augmenter la complexité au sein des entreprises, il permet aux attaquants d’exploiter de nouveaux vecteurs d’attaque. Les systèmes cloud sont complexes et il n’est donc pas surprenant que les fournisseurs de services de cloud computing soient les premiers à s’adapter à l’IA.

 

« L’implémentation de l’intelligence artificielle dans les services de sécurité cloud devrait alimenter la croissance de l’IA, en Amérique du Nord, sur le marché de la cybersécurité au cours de la période analysée. Le nombre croissant de cyberattaques, telles que les attaques par ransomware, entraîne des pertes d’exploitation et des pertes financières à grande échelle. Les gouvernements des États-Unis et du Canada sont témoins d’une augmentation de 12 à 17% des cybercrimes chaque année. Le Canada est également témoin d’une forte augmentation des e-mails de phishing et des failles de sécurité au niveau des réseaux, ce qui crée une de nombreuses opportunités pour l’IA dans le domaine de la cybersécurité sur le marché nord-américain », explique le rapport.

 

Les entreprises utiliseront l’intelligence artificielle via leurs fournisseurs de services cloud, mais aussi pour la protection de leurs propres environnements. Dans l’un de nos articles, Despite Cloud Popularity, Enterprises Still Struggle with Compliance and Security, nous précisions que le marché mondial du cloud public avait atteint les 130 milliards de dollars. Et, selon la récente étude de Frost & Sullivan, IT Decision Maker Survey, les trois principaux facteurs pris en compte lors du choix d’un fournisseur de cloud computing sont, dans l’ordre : les capacités de sécurité, la fiabilité et le coût.

 

Dans l’article mentionné précédemment, nous expliquions aussi que la grande majorité des entreprises n’étaient pas en mesure d’identifier les comportements anormaux de leurs applications cloud, et que les technologies de sécurité traditionnelles ne fonctionnaient pas ou avait des fonctionnalités limitées dans le cloud.

 

Un domaine dans lequel l’intelligence artificielle devrait pouvoir aider les entreprises est la modélisation de leur architecture et de leurs défenses. En effet, il est particulièrement difficile pour un analyste de sécurité d’avoir une visibilité complète sur tous les points d’entrée et sortie de leurs environnements cloud, ces derniers se basant sur des cloud publics et privés, des réseaux traditionnels et des réseaux définis par logiciel, des centaines d’applications, des milliers d’endpoints et de versions logicielles, etc.

 

Grâce au Machine Learning, de tels environnements pourront être modélisés du point de vue de l’attaquant. Les analystes en sécurité seront en mesure de défendre plus efficacement leurs systèmes en fonction des points d’étranglement les plus vulnérables, de la valeur commerciale des données, des contrôles réglementaires et d’autres facteurs du même type. Le Machine Learning et l’IA amélioreront aussi la détection des malwares. Il est en effet possible de s’appuyer sur des algorithmes de clustering et de classification pour déterminer plus précisément et plus rapidement si un fichier ou une activité ont un comportement normal ou malveillant.

 

L’intelligence artificielle ne remplacera pas les analystes de sécurité en entreprise, mais au contraire en augmentera le nombre. Bien entendu, comme c’est le cas avec toutes les technologies, l’IA et le Machine Learning sont à double tranchant, et comme nous l’avons déjà vu dans cet article, vous pouvez vous attendre à ce que les cybercriminels utilisent ces mêmes technologies pour mener leurs attaques.