Les enfants passent jusqu'à 5 heures par jour devant un écran

publié par Laboratoires Antivirus Bitdefender, le 20 juin 2017

Une étude menée par Bitdefender montre d'une part qu’un mineur sur sept possède un smartphone et un ordinateur, et d'autre part, que le temps passé sur ces appareils augmente avec l'âge : de trois heures par jour à l'âge de cinq ans, à près de cinq heures par jour à l'adolescence.

 

  • Environ 15 pour cent des enfants de moins de 18 ans utilisent simultanément un smartphone et un ordinateur portable/ou de bureau : à mesure qu'ils grandissent, le temps passé en ligne est presque multiplié par deux.
  • En moyenne, les garçons passent 30 % de temps de plus que les filles sur ces appareils.
  • Après 12 ans, les enfants utilisent davantage les smartphones que les ordinateurs.

Fig. 1. Temps moyen passé sur chaque appareil par les enfants possédant à la fois un ordinateur et un smartphone ; source : télémesure interne Bitdefender

 

Les enfants âgés de 5 à 17 ans passent en moyenne deux heures par jour sur leurs ordinateurs, et leur temps d'utilisation du téléphone mobile augmente régulièrement, d'une heure à plus de deux heures et demie quand ils deviennent adultes. C'est à partir de l'âge de 10 ans que la différence entre filles et garçons devient significative : les garçons passent une heure de plus en ligne, principalement du fait qu’ils passent plus de temps à jouer à des jeux en ligne.

 

L'usage intelligent d’un contrôle d’accès à Internet et l'application de règles de base d'un bon comportement en ligne doivent être le fondement de l'éducation des enfants, car la technologie peut les mettre en contact avec tous types de contenus. Une utilisation excessive de ces appareils dès le plus jeune âge peut nuire au développement physique et émotionnel de l'enfant et l'expose à des risques.

 

Les informations concernant les utilisateurs étant diffusées sans restriction sur les réseaux sociaux, toute personne extérieure peut facilement déceler les profils d’enfants. Sur les réseaux sociaux, il est possible de modifier le degré et paramètres de confidentialité des informations, ce qui permet aux parents de limiter leur accès à la famille ou à un groupe restreint d'amis, par exemple. Les enfants dont les profils sont publics risquent fort d'être la cible de personnes malintentionnées. Ils peuvent être contactés directement, que ce soit à des fins de harcèlement ou pour tenter de les infecter avec des logiciels malveillants. C'est une des raisons pour lesquelles les réseaux sociaux fixent un âge minimum aux utilisateurs (généralement 14 ans).

 

« La technologie permet aux enfants d'acquérir des compétences dès le plus jeune âge, et est extrêmement utile pour leur éducation et leur développement intellectuel », explique Bogdan Botezatu, Analyste senior des e-menaces chez Bitdefender. « Toutefois, les parents doivent trouver le bon équilibre entre le temps passé sur leurs appareils et le temps consacré aux autres activités dans la vie réelle. Ils doivent également veiller à ne pas laisser leurs enfants surfer sur Internet sans surveillance ».

 

La télémétrie interne de Bitdefender montre qu'un visiteur sur trois sur les sites de vidéo porno est un mineur, et les rapports récents publiés par Europol révèlent que des victimes âgées de 7 ans sont ciblées en ligne pour du chantage à la webcam et de l'extorsion. Sur la base des informations recueillies par le US National Centre for Missing and Exploited Children’s CyberTipline (Services En Ligne du Centre national des enfants disparus et exploités), le rapport d'Europol montre que lorsqu'ils ciblent un mineur, les agresseurs ont deux motivations principales :

  • Un intérêt sexuel pour les enfants, où l'objectif de l’extorsion est l’obtention de matériel sexuel (Photos et / ou vidéos de l'enfant) ou une rencontre sexuelle hors ligne ;
  • Un intérêt économique, où l'objectif de l'extorsion est purement financier.

 

Quelques conseils aux parents qui veulent protéger leurs enfants en ligne et hors ligne :

  • N’utilisez pas les smartphones et les ordinateurs pour occuper vos enfants, et pouvoir vous détendre de votre côté. Sans l’accompagnement de leurs parents, les enfants peuvent passer des heures à jouer en ligne ou à surfer sur Internet ;
  • Installez l'ordinateur familial de manière à ce que l’écran soit visible ;
  • Établissez des règles pour l'utilisation de l'ordinateur par vos enfants. Parlez-leur librement de ce qui vous inquiète dans les excès et les dérives d’Internet.
  • Apprenez à vos enfants à ne pas répondre aux spams, ni aux messages instantanés et aux e-mails obscènes ou agressifs.
  • Lors de la création de leurs comptes sur les réseaux sociaux, aidez vos enfants à définir les paramètres de protection de la vie privée. Incitez-les à limiter les informations qu'ils mettent en ligne, et assurez-vous qu'ils connaissent réellement les amis avec qui ils communiquent sur Internet.
  • Apprenez-leur à faire preuve de prudence quand ils téléchargent des applications Android. Certaines contiennent des logiciels publicitaires agressifs ou des logiciels malveillants qui envoient des messages à des numéros surtaxés. Installez des jeux et des applications Android provenant uniquement des plateformes officielles.
  • Utilisez des logiciels de sécurité avec un contrôle parental pour surveiller les activités de vos enfants en ligne.

 

Cette étude a été réalisée par Bitdefender en avril 2017, auprès d'utilisateurs du Contrôle parental Bitdefender. Le Contrôle parental est inclus dans les suites de sécurité Bitdefender Internet Security, Bitdefender Total Security et Bitdefender Family Pack. Il bloque les contenus inappropriés, limite l'accès à Internet à certaines plages horaires et permet aux parents de contrôler à distance les activités de leurs enfants en ligne.

L'analyse a été effectuée par le chercheur Bitdefender Catalin Munteanu.

 

Campagne de sensibilisation "Say No"

Bitdefender soutient la campagne de sensibilisation #Say NO d'Europol concernant le délit de « sextortion » ou le « chantage à la webcam », les actes de coercition en ligne et d'extorsion d'enfants (une forme de chantage numérique où des informations sexuelles ou des images sont utilisées pour extorquer du matériel sexuel, des faveurs sexuelles ou de l'argent). La campagne comprend un court métrage, disponible dans toutes les langues de l'UE, qui aide les gens à identifier une approche potentielle à des fins de sextortion, fournit des conseils en ligne et souligne l'importance de signaler le crime aux autorités nationales compétentes.

Laboratoires Antivirus Bitdefender

Nous protégeons vos ordinateurs, tablettes et smartphones. Parce que les menaces actuelles sont loin d’être virtuelles et sont de plus en plus virulentes, nous mettons toute notre expertise à votre service pour protéger vos informations.