Erdogan fait arrêter 75 000 personnes pour avoir utilisé l'application de messagerie ByLock

publié par Laboratoires Antivirus Bitdefender, le 26 septembre 2017

Environ 75 000 citoyens turcs ont été arrêtés ou licenciés de leur travail pour avoir téléchargé ByLock, un outil de messagerie et d'appel sécurisé, peut-on lire dans les colonnes du journal The Guardian.

 

 

Les arrestations reposent sur des allégations selon lesquelles ByLock, une application illégale en Turquie, a facilité la communication entre le prédicateur turc Muhammed Fethullah Gülen et les sympathisants de son mouvement, selon une étude autorisée par le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

 

ByLock a été déclaré illégal en Turquie depuis l'échec du coup d'État en 2016. Gülen, qui vit aux États-Unis, a été accusé de coordonner les opérations par le biais de cette application. Le gouvernement turc affirme avoir réussi à décrypter l’application et à accéder à 10 millions de messages échangés par des rebelles et des personnes travaillant pour Gülen. Parmi les agents présumés, il y a des fonctionnaires, des juges, des policiers, des soldats et des hommes d'affaires.

 

En Europe, une organisation soutenant Gülen a demandé un rapport complet et un avis juridique à propos des événements ayant actuellement lieu en Turquie, sur la base des transcriptions et des rapports de procès-verbaux. Les avocats concernés déclarent que ces arrestations violent les droits de l'Homme et des citoyens turcs, et sont par conséquent une violation de la convention européenne.

 

Les représentants de l’organisation déclarent que "La preuve que l'application [ByLock] a été utilisée exclusivement par les membres ou les partisans du mouvement Gülen [est] absolument irrecevable et non étayée par des preuves". "Il y a beaucoup de preuves ... qui démontrent que l'application était largement disponible et utilisée dans de nombreux pays, dont certains n'avaient et n’ont aucun lien avec la Turquie".

 

ByLock fait partie du top 500 des applications les plus téléchargées dans 21 pays, rendant irrecevables les accusations du gouvernement turc selon lesquelles la conception l’application a été spécifiquement conçue par Gülen, pour faciliter la communication entre ses agents.

Laboratoires Antivirus Bitdefender

Nous protégeons vos ordinateurs, tablettes et smartphones. Parce que les menaces actuelles sont loin d’être virtuelles et sont de plus en plus virulentes, nous mettons toute notre expertise à votre service pour protéger vos informations.