Sécurisation des conteneurs : 5 points indispensables à aborder

  Posted On   By Bitdefender Team   Cybersécurité pour les entreprises

 

Les conteneurs logiciels sont parmi les aspects les plus tendance de la technologie d’entreprise en ce moment. Tout comme la virtualisation, les conteneurs aident les entreprises à économiser leur budget, à travers l’amélioration de la densité matérielle. Mais ce n’est pas vraiment la raison pour laquelle les entreprises se tournent vers la conteneurisation. C’est la façon dont les conteneurs d’applications apportent aux environnements cloud modernes une facilité de gestion, et une capacité à déployer des applications en tant que fonctions discrètes pouvant être utilisées à volonté et réutilisées ailleurs dans l’environnement, où nécessaire, en tant que service.

 

C’est pourquoi les conteneurs jouent un rôle crucial dans le passage aux microservices : qui consistent à construire de grandes applications en tant que pièces modulaires et non en tant que blocs monolithiques. Lorsqu’un microservice est construit une fois, il peut être exécuté n’importe où et n’importe quand. En outre, les applications de conteneur ne dépendent pas du système d’exploitation sous-jacent, ce qui simplifie de nombreux aspects des opérations en cours.

 

Alors que l’utilisation est encore embryonnaire, le rapport SDXCentral’s 2017 Container and Cloud Orchestration a révélé que l’adoption des conteneurs est en augmentation. Alors que l’année dernière seulement 8 % des répondants à l’enquête utilisaient des conteneurs, ce nombre a grimpé à 45 % cette année. Le cabinet d’analystes 451 Research prévoit que le marché des conteneurs d’application atteindra 2,7 milliards de dollars d’ici 2020, contre 762 millions de dollars en 2016.

 

La conteneurisation peut également contribuer à améliorer la sécurité. À travers la réduction naturelle des surfaces d’attaque facilitée par les conteneurs. Cela est dû au fait que seuls les services requis pour le microservice dans le conteneur doivent être disponibles et peuvent être coupés des autres conteneurs et systèmes. La gestion des conteneurs est également incroyablement scriptable et l’application automatisée de la conformité aux règles est simplifiée.

 

Cependant, étant donné que les conteneurs sont faciles à déployer et à utiliser, le risque est qu’ils s’étendent sur tous les postes non gérés et avec différents paramètres et niveaux de correctifs. Pas terrible quand il s’agit de la sécurité. C’est pourquoi il est important de garder à l’esprit un certain nombre de pratiques recommandées. En voici cinq qui méritent de s’y attarder :

 

Inclure la gestion de la sécurité des conteneurs dans votre programme de gestion des vulnérabilités. Prévoyez de stocker et de gérer les conteneurs à partir d’emplacements connus afin qu’ils puissent être évalués et corrigés correctement en fonction des vulnérabilités. Un certain nombre d’entreprises ont rencontré des difficultés avec leurs conteneur simplement à cause des problèmes de sécurité qui se posaient, parce que leurs vulnérabilités des conteneurs n’étaient pas gérées correctement. Trouvez des moyens de vérifier la posture de sécurité des conteneurs durant de l’exécution.

 

Durcir l’hôte. Une couche défensive essentielle est de s’assurer que l’hôte des conteneurs est sécurisé. Linux est le système d’exploitation de choix pour les hôtes de conteneur, et bien sûr, plus d’un conteneur peut être inclus dans un hôte, il est donc important que l’hôte lui-même soit sécurisé. Le meilleur moyen d’y parvenir est de suivre les meilleures pratiques de sécurité du système d’exploitation Linux pour la version spécifique utilisée, et assurez-vous que les hôtes sont surveillés par l’équipe de sécurité.

 

Réduire la surface d’attaque du conteneur. À l’évidence, la sécurisation du fichier hôte n’est pas suffisante. Les conteneurs ont des aspects qui nécessitent des profils et des configurations standard conformes aux exigences de sécurité et de conformité réglementaire de l’entreprise. Faites l’impasse sur les services inutiles et les appels système. Envisagez la meilleure façon de réduire la communication et les interactions entre les conteneurs en interne et avec les groupes de conteneurs.

 

Sécuriser les conteneurs : Il s’agit d’un autre domaine essentiel pour garantir la sécurité de l’environnement conteneur. Les meilleures pratiques incluent la création d’utilisateurs sans accès root et la réduction des accès d’administration aux seuls comptes qui en ont besoin. Veillez à supprimer les administrateurs lorsqu’ils n’ont plus besoin d’accéder au fichier.

 

Automatisez les opérations de sécurité. Chaque fois que vous entendez des professionnels de la sécurité discuter de la sécurité, ils discuteront sans doute de l’importance de la construction de processus de sécurité dans le flux de travail de l’entreprise. Cela signifie largement prendre en compte la sécurité lors des phases de conception, de construction, de déploiement et de gestion de la technologie. Quand il s’agit de conteneurs, cela signifie la même chose : assurez-vous que l’expertise en sécurité est mise à profit pendant les phases de conception, de construction et de production. C’est un domaine où le déploiement continu peut briller, car les processus de sécurité peuvent être automatisés directement dans le flux de travail.

 

Alors que de nombreuses entreprises restent prudentes en matière de conteneurisation de logiciels, cela reste inutile si les bonnes pratiques sont suivies. Du moins pas lorsqu’il s’agit de bonne solution de sécurité.